• 14/03/2014
Marker

La Tortue, Lille (59)

Dans ce fossé coulait autrefois la Tortue, petite rivière qui suivait le cours de la Deûle depuis le sud de la métropole et reprenait en partie le cours de l'un de ses bras nord qu'on appelait le Bucquet.
La Tortue permettait l'assèchement des marais de Lomme et de Santes, situés en amont de Lille, en stockant les eaux dans le Grand Carré, pour assurer la mise en eau du front nord de la ville en cas de menace d'agression militaire.
La création du canal à grand gabarit en 1975, en coupant le cheminement de la Tortue, a contraint le cours naturel de cette rivière qui serpente encore aujourd'hui au nord de la citadelle.
Aujourd'hui, elle ne recueille plus que les eaux environnantes, les eaux des cunettes et des fossés de la citadelle ; elle est presque toujours à sec. Son tracé est aérien jusqu'au niveau de l'allée du train de Loos, passe en souterrain sous l'emprise de l'ancien stade puis se prolonge en direction du canal de la Basse Deûle via un siphon sous la Moyenne Deûle.

Poursuivant depuis 2003 sa politique active de rénovation des abords de la Citadelle, la Ville a entrepris en 2014 la mise en µuvre sur le Champ de Mars d'un grand projet, dit Projet Plaine de sports et de loisirs.
Ce projet participe à la mise en valeur de la citadelle à travers la restauration et l'évocation d'éléments historiques, ainsi que la valorisation écologique du site et la reconstitution du cycle naturel de l'eau. L'eau valorisera et mettra en scène les ouvrages militaires, elle favorisera aussi le développement et la mise en relation des écosystèmes qui y sont liés.

Id
3970
Thematic index
Aménagement du territoire | Paysage
Level of perception
Territoire
Theme
Eau
Copyright of the document
© CAUE du Nord
Put online by
Delphine LEMANSKI
Date of creation
14/03/2014
Date of update
06/02/2018
Share level
Public